in

Il transforme les voitures poussiéreuses en véritables œuvres d’art

Aujourd’hui plus que jamais, les artistes rivalisent d’imagination et de créativité pour aller dénicher des arts nouveaux, trouver de nouvelles techniques et créer avec de nouvelles matières. Scott Wade est l’un d’eux. Ses toiles à lui, ce sont les voitures sales.

Le « Da Vinci » de la poussière. Voici le joli surnom qu’ont attribué ses admirateurs à Scott Wade, qui passe des heures entières à offrir une bien meilleure apparence aux voitures très sales. Il faut dire qu’il en a du talent, si bien qu’une marque automobile a compris l’intérêt qu’elle pouvait avoir à collaborer avec ce genre d’artiste, capable de performances étonnantes, et dont les réseaux sociaux sont friands.

C’est donc la marque Volvo qui est parvenu à collaborer avec Scott Wade. Une bonne occasion de rajeunir la marque et de « dépoussiérer » son image. À l’occasion du Los Angeles Auto Show, notre artiste était face à une Volvo V60 Cross Country, qui visiblement avait emprunté les chemins les plus sinueux, afin d’offrir toute la matière possible à l’artiste.

Il n’en fallait pas moins à Scott Wade pour qu’il s’éclate, et il s’est bien éclaté ! En quelques heures, il a réalisé une véritable fresque très réaliste, où apparaissent skylines, des personnes et aussi le fameux panneau Hollywood, un clin d’œil à Los Angeles, ville d’accueil de l’Auto Show. Une prouesse remarquable.

Repéré sur creapills