in

La Corée du Nord menace d’utiliser toute sa puissance de feu contre des ballons

Ce dimanche, la Corée du Nord, habituée des déclarations tonitruantes, a menacé d’ouvrir le feu sur des ballons transportant un film satirique qui pourraient être envoyés depuis la Corée du Sud.

En décembre dernier, la sortie du film L’Interview qui tue! avait déjà provoqué de grosses tensions entre Pyongyang et Washington. Ce dimanche, c’est cette fois-ci l’intention de militants sud-coréens qui a provoqué la fureur d’un des régimes les plus fermés du monde.

Pour marquer les 5 ans du naufrage d’un navire de guerre sud-coréen (la Corée du Nord étant accusée d’en être à l’origine), ces militants ont en effet déclaré vouloir faire passer 500 000 tracts contre le régime et des copies du film satirique. Ceux-ci seraient acheminés sur l’État voisin à l’aide de simples ballons gonflés d’hélium. Les condamnations n’ont pas tardé du côté de Pyongyang pour qui ces ballons seraient considérés comme une « provocation politique » et « une déclaration de guerre de facto ». 

« Toute la puissance de feu des unités de [l’armée nord-coréenne] placées sur la ligne de front sera engagée sans semonce […] pour détruire les ballons », a averti le régime dans un message cité par l’agence officielle KCNA. Ces déclarations ne sont peut-être pas que de simples menaces puisqu’en octobre dernier, un autre lâché de ballons avait déjà été suivi de « tirs nourris de mitrailleuse de part et d’autre de la frontière terrestre », indique l’AFP.

Source : AFP