in

Mandat d’arrêt international contre Justin Bieber

Soupçonné d’avoir agressé un photographe argentin pendant sa tournée à Buenos Aires en 2013, le jeune chanteur canadien ne s’est pourtant pas présenté au tribunal dans les délais prévus et la justice argentine a donc demandé à Interpol « l’arrestation de Justin Bieber où qu’il se trouve dans le monde ».

En novembre 2014, une affaire de plus tourne mal pour Justin Bieber… Présumé coupable d’agression à l’encontre d’un journaliste argentin dans une boîte de nuit de Buenos Aires, le juge Facundo Cubas lui pose un ultimatum de 60 jours pour se présenter à son bureau (en Argentine). N’ayant pas respecté le délai imparti, le chanteur s’est donc retrouvé sujet à d’une demande d’arrestation international auprès de Interpol. « Maintenant, nous n’avons qu’à attendre que la police le trouve et l’amène en Argentine. Pour nous, c’est un triomphe contre ceux qui disaient que nous n’avions pas d’arguments valides », a déclaré l’avocat de Diego Pesoa, le journaliste affirmant avoir été agressé.

Loin d’être la première fois que Justin Bieber se frotte à la justice, le jeune chanteur de 21 ans est même un habitué de ce genre de situation. Entre l’agression d’un chauffeur de limousine en décembre 2013 à Toronto, le saccage d’une chambre d’hôtel qui lui a valu d’être accusé de vandalisme au Brésil un mois plus tôt ou son arrestation pour conduite dangereuse en janvier 2014 en Floride, la star mondiale est maintenant dans les dossiers d’Interpol… Affaire à suivre !

Source : FarandulaShow