in

Souffrant sans le savoir d’un cancer, il est sauvé par la morsure d’un requin

À 39 ans, Eugene Finney est un miraculé. Habitant de Fitchburg dans le Massachusetts, il a pris cet été comme beaucoup d’entre nous des vacances à la mer. Sur les plages de la Californie, il a donc des vagues pour prendre du bon temps dans l’eau où il est alors attaqué par un requin.  « Cela m’a secoué. C’était comme si j’avais un coup du lapin instantané. (…) J’ai réalisé quand ma fille m’a dit : ‘D’où vient tout ce sang qui recouvre ton dos ?' »

Pris en charge par les secours, il est soigné et peut rapidement retourner à son domicile. C’est à ce moment-là qu’une forte douleur à la poitrine l’envahit. Il se rend alors à l’hôpital St Elizabeth où un médecin lui explique qu’il a subi des lésions à l’intérieur de la cage thoracique, ce pour quoi il ressentait une telle douleur.

Par mesure de précaution, le médecin décide alors de procéder à un examen plus poussé et finit par trouver autre chose bien plus inquiétant, « une grosseur, une tumeur sur (son) rein droit, de la taille d’une noix ». Eugène est atteint d’un cancer, heureusement à un stade peu avancé. L’équipe médicale décide alors de l’opérer et lui retire avec succès la tumeur.

«Si cela ne s’était pas passé avec le requin, provoquant cette douleur à la poitrine, je n’aurais jamais rien su à propos de ce cancer. J’ai l’impression d’avoir une seconde chance dans la vie », explique Eugène, pour qui la vie aurait pu prendre un tout autre tournant sans l’attaque de ce requin.

Son témoignage en anglais :