in

Top 10 des meilleurs témoignages de prof sur les techniques de triche – suite

>> Retour en page 1

5/ Le fichier corrompu:

« Un de mes élèves à l’université m’a envoyé un fichier Word par e-mail, plein de symboles aléatoires. Il voulait me faire croire que l’archive était corrompue et ainsi gagner un peu de temps pour terminer son travail sans être pénalisé pour le retard. Ce qu’il ne savait pas, c’est que je suis aussi titulaire d’un diplôme d’informatique et que je sais donc exactement à quoi ressemble normalement un vrai fichier corrompu. »

 6/ Non Google Traduction ne vous sauve pas toujours!

« Je suis professeure d’anglais dans un pays hispanophone. Une fois, j’ai demandé aux élèves d’écrire un petit texte en anglais sur leur fête préférée. J’avais donné pour exemple la Fête des Mères. L’un des élèves m’a rendu une rédaction passionnée dans laquelle il m’expliquait à quel point il adorait le ‘’Day of the Breast’’ (Journée de la Mamelle). J’ai compris plus tard qu’il avait utilisé Google Traduction et, n’ayant absolument aucune notion d’anglais, même le plus basique, il ne s’est pas rendu compte de son erreur. Il avait écrit ‘’Dia de la mama’’ (‘’Jour de la Mamelle’’) au lieu de ‘’Dia de la mamá’’ (‘’Jour de la Maman’’, la fête des Mères en espagnol). »

 7/ L’astuce de la jupe!

« Dans la fac dans laquelle j’enseigne, une élève d’origine chinoise avait carrément cousu certaines réponses sur sa jupe, en caractères chinois. C’était vraiment très bien réalisé, et cela semblait faire partie intégrante des motifs de la robe. Malheureusement pour elle, mon assistante savait parler couramment le mandarin… »

>> Voir la suite page 3